Le Sentier des Ocres à ROUSSILLON

Publié le par PHILOU

                             ROUSSILLON

 

En Provence entre Luberon et Monts de Vaucluse, à 11 kms d'Apt et 50 kms d'Avignon, Roussillon scintille sous une lumière toute ocrée.

              LUBERON 2820

        Situé au coeur du plus important gisement d'ocre du monde, ce village clame sa singularité minérale par une étonnante palette de couleurs flamboyantes.

             LUBERON 2821

             LUBERON 2827

 

            L'ocre est partout : dans le paysage que l'on ne peut oublier, sur le mur des maisons, enduit de façon traditionnelle, mais aussi dans le coeur des hommes que le précieux pigment a fait vivre jusqu'au milieu du 20° siècle.

              LUBERON 2822

              LUBERON 2828

 

           Cette présence, nous la ressentons pleinement en empruntant le "sentier des ocres" aménagé et balisé, qui nous conduit à la "Chaussée des Géants" , au milieu des " Cheminées de Fées" et d'une suite de sites grandioses sculptés par l'eau, le vent et la main de l'homme.

 

             LUBERON 2829

             LUBERON 2826

 

            Un peu d'histoire :  

    L'ocre , utilisée depuis la préhistoire, exploitée depuis l'occupation de la Provence par les romains n'est véritablement devenue un produit industriel que grace à l'intuition du roussillonnais, Jean-Etienne ASTIER, c'est lui qui, à la fin du 18° siècle, eut l'idée de laver les sables creux, pour en extraire le pigment pur. Fortement concurrencée par les colorants synthétiques, l'ocre naturelle demeure pourtant , dans certaines de ses utilisations, un produit inégalable.

             LUBERON 2830

Publié dans POLITIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article