A mes chiens, mes fidèles amis....

Publié le par PHILOU

     La  "Voix des Bêtes"   revue trimestrielle liée à la fondation "Assistance aux Animaux" vient de publier dans son " édito" de novembre , décembre 2009 , un article sous forme de lettre adressée à un enfant  et dont le contenu est absolument émouvant .

      Je n'ai pas résister au plaisir de la reprendre sur mon blog afin de vous la faire partager , amis ou pas des animaux et des chiens en particulier.

              desaive-chiens

       " Un chien mon enfant, c'est une tendresse véhiculée sur quatre pattes, un coeur qui ne bat que pour toi, sous une pelisse frémissante. C'est un regard bouleversant qui s'accroche au tien pour sceller un pacte définitif de fidélité . C'est le pardon permanent de l'offense , le don de soi sans condition. C'est un présence attentive, un cerveau qui comprend, un instinct qui prévoit, une perception qui devine.C'est l'humble soumission dans la contrainte, une tendresse qui cherche un support.
    Le chien c'est la banque du coeur qui ne fait pas faillite. La somme des vertus que les hommes ont oubliée. C'est l'assurance discrète d'une présence. La certitude d'une totale participation, dans la joie comme dans la peine.
    Le chien, c'est ce qui nous reste, quand tout nous abandonne. C'est le reflet d'une sainteté égarée sur la Terre. C'est la confiance qui ne peut condamner, simplement parce qu'elle aime. C'est l'expression de la bonté de Dieu , qui a pris cet animal pour que le monde sache bien qu'elle existe.
    Le chien, c'est une ombre de douleur, qui erre entre les tombes à la recherche de son maître disparu.
    Mon enfant le chien, vois-tu , c'est un immense amour qui survit à la mort et meurt de son besoin d'aimer.Jeunes amis, auxquels on va donner un cadeau de Noël ou du nouvel an , cette chose vivante, sensible et désarmée , songez en l'accueillant qu'elle aura besoin de beaucoup de bonté.
   Apprenez à la comprendre. Ce compagnon sera pour vous le meilleur complice de vos rêves. L'ami qui marquera d'une façon  indélébile les souvenirs de votre jeunesse.
    Au chien qui ne sait pas mentir, ouvrez votre foyer et votre coeur. Ne l'abandonnez jamais et souvenez-vous avec Saint Exupéry que vous devenez responsable pour toujours de ce que vous avez apprivoisé. "
                                                  Lucie Vincens Marty
      
                                            dyn002 original 201 177 gif 2510772 efaea8ae9003760b65da619                          
 
     
   NB : Puisse l'amitié et la fidélité , si bien décrite dans cette lettre ,  s'appliquer à l'être humain trop souvent habité  par l'intérêt personnel et ponctuel dénué de tout sentiment louable.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ptitsa* 07/02/2010 10:19




 Bienvenue à toi dans la communauté des "Passeurs d'espoirs
!"